Outils | Entreprise | Compte-rendus | Humeurs |   

1 juin 2011

Feedback de l'équipe

FeedbackJ'ai compris récemment pourquoi j'avais autant aimé mes toutes premières rétrospectives et moins celles d'un autre projet. Plus que l'amélioration continue même, c'est ce qui permet cette dernière d'être qui m'a plu : le feedback.

J'apprends ce qui a saoulé mes coéquipiers, ce qu'ils ont adoré. Que certains commencent à glisser tout doucement. Et vice versa, je peux mieux me lâcher à ce moment là, je sais que j'aurai cette espace. Parce que j'ai cette possibilité, je peux pleinement me consacrer à éteindre le feu quand il y a un problème.

Pendant mes premières, un étrange sentiment de confort m'entourait. Normal, on souffle un peu (nous sommes entre deux itérations) et nous sommes entre nous. Des conditions top pour réfléchir à du moyen/long terme. Du lien se crée. Pour cette raison, j'aime bien inviter des extérieurs quand ils ont été impliqués dans l'itération.

Lire la suite...

19 février 2011

ROI des tests automatiques

dollar.jpgL'industrie du logiciel est encore loin d'avoir systématiquement des tests automatiques. Le coût est tout de suite visible et rédhibitoire, contrairement à son gain. Personnellement, j'en fais dans mon développement car il me donne de la confiance et m'aide à construire le produit. Pourtant, certaines personnes restent hermétiques à mon enthousiasme. Entre deux réponses à un appel d'offres, un client lambda privilégiera la plus "compétitive" (= la moins chère), quitte à en payer le prix plus tard.

Les clients les plus sensibles à la cause se demandent jusqu'où il faut aller. Est-ce qu'il faut absolument tout tester? Est-ce que la valeur apportée vaut son coût ? Il y a un pallier où la qualité supplémentaire n'a plus de ROI. Je peux fabriquer des biscuits parfaitement rectangulaires mais il n'est pas dit que ma fille de dix ans apprécie le geste outre mesure. Elle ne s'en rendra probablement même pas compte. Je ne sais pas non plus apprécier un couteau damassé 32 couches avec un manche imputrescible à 350 €. Il n'existe pas de ressources illimitées, qu'il s'agisse de temps ou d'argent. Nous ne souhaitons pas que nos produits soient parfaits à tous les niveaux, car cela couterait trop cher. Alors, où s'arrêter ?

Lire la suite...

28 août 2010

Ecrire des bons tests

tournevis.jpgDans une de ses présentations, Misko Hevery disait que la seule raison "valable" pour ne pas écrire de tests était de ne pas savoir comment faire. Plusieurs fois, j'ai cru savoir et aujourd'hui, je ne suis toujours pas sure de le faire "bien".

Lire la suite...

30 avril 2010

Soat à l'agile conférence

Agile Conference 2010

Nous tiendrons deux sessions à l'agile conférence (ex-XPDays) les 31 Mai et 1er Juin : un atelier fun et une conférence geek.

Survivre sur la lune avec la NASA ou l’importance de travailler en groupe

L'idée de l'atelier est de démontrer que pour résoudre un problème, 1111 est bien plus fort que 1+1+1+1. On sait ce qu'on perd en mobilisant du monde sur une tâche (pair programming, planning game), mais nous ne sommes pas si convaincus de ce qu'on y gagne. Nous allons pouvoir comparer les résultats des deux approches en réfléchissant ensemble sur un exercice de survie de la NASA.

Voir les autres billets sur le même sujet.

Comment écrire du code testable

Nous pouvons avoir toute la bonne volonté du monde, travailler en TDD, s'être familiarisé avec les frameworks de mocks et pourtant encore galérer sur le posage de tests, en particulier sur du code existant. Ne pas pouvoir en poser n'est pas une bonne raison pour ne pas en faire, surtout si c'est fréquent. Vous apprendrez ce qui fait qu'un code est facilement testable ou non. Vous saurez repérer les signaux d'alertes et verrez quelles solutions sont possibles face à ce type de problème.

Voir les autres billets sur le même sujet.

Agile conférence 2010

Le programme des conférences sera en ligne demain. Esther Derby, co-auteur du livre référence 'Agile Retrospectives est invitée cette année.

Il reste 21 places au tarif préférentiel, vous pouvez encore en profiter.

28 avril 2010

Design for Testability, de Misko Hevery

Misko Hevery reprend dans Design for testability les différents points abordés lors de ses clean code talks.

En conséquence, si vous avez regardé les vidéos clean code talks, vous allez sentir quelques répétitions.

Lire la suite...

- page 1 de 3