Outils | Entreprise | Compte-rendus | Humeurs |   

18 novembre 2010

Meme quand j'ai raison, j'ai tort

homme_question.jpgAu cours d'un atelier System Thinking, j'ai eu un doute sur la bonne catégorisation d'un item. Nous l'avions etiquetté en but et je me demandais si ce n'était pas plutôt un moyen. Les deux autres personnes du groupe n'ont pas été convaincus et ont suggéré de poser la question à l'animateur. Comme il était occupé et que ce n'était pas siii important, nous sommes passés à la suite.

Plus tard, il est passé et a dit : "C'est bien ce que vous avez fait mais ça, ça serait plutot un moyen". L'un d'entre eux m'a félicité :

  • - Bravo, tu avais raison.
  • - Bah non je n'avais pas raison, c'est la majorité qui l'emporte.
  • - Ah non, ce n'est pas vrai. Tu aurais du insisté car tu avais vu juste. Laisse moi te raconter une expérience.

Lire la suite...

22 octobre 2010

Atelier SCJP

Je reviens d'un atelier SCJP (certification Java) et ça fait plusieurs mois que je voulais poster un petit billet à ce sujet.

Il est organisé par les JDuchess (en particulier Katia) et vous pouvez vous inscrire sur le groupe google si vous souhaitez être tenus au courant ou participez virtuellement aux ateliers. Les exercices sont en ligne.

Concrètement, nous nous réunissons tous les 15 jours pour chaque chapitre. Entre les deux, chacun prépare au moins exercice sur le sujet. Le soir, nous faisons une passe dessus et essayons de les résoudre, et il y a parfois des débats.

Je n'étais pas très motivée au début pour passer la certification et pourtant, dès le premier chapitre, j'ai appris des choses qui m'ont déjà fait gagné du temps au boulot. Avant je découvrais ce que je pouvais et ne pouvais pas faire à coup de message d'erreurs du compilateurs. Maintenant, je le sais avant même d'essayer. Pour à peine plus de 30 €, la lecture de ce livre vaut donc réellement le coup si vous souhaitez gagner du temps et comprendre ce que vous faites.

De plus, bosser à plusieurs, c'est finalement assez marrant.

Enfin, je remercie Xebia qui non seulement nous prête chaleureusement leurs locaux et le matériel de projection, mais en plus nous nourrit à coup de gateaux et de chips (sisi). C'est vraiment chic de leur part.