Depuis quelques jours, je prends un peu plus le rôle de product owner.

Je découvre

Premier constat : c'est trop bien d'avoir une feuille blanche sur laquelle dessiner la page web de nos rêves. C'est incroyable de n'être limité par aucune contrainte technique. En plus c'est gratuit. Je peux avoir toutes les idées que je veux, même si elles apportent finalement peu de rendements. Tomber dans le "c'est joli" est un risque assez fort. Cela peut être difficile après avoir mis tant de soin à dessiner cette page magnifique de ne pas la défendre bec et ongles.

Deuxième constat : j'ai de nouveaux des délais à tenir individuellement. En tant que ScrumMaster, c'est assez simple : il faut régler les problèmes tout de suite et faciliter au quotidien. Je n'ai pas besoin de faire d'estimations. Maintenant, j'ai des zonings à faire pour telle date car derrière, il y a du design, des validations à faire et du dev à programmer. Si je prends du retard, tout le reste prend du retard.

Je lis un bouquin (hum une BD) sur les options réelles en ce moment. Le slogan c'est "don't commit until you know why". Je vous le recommande.

Je n'ai pas encore de vision globale sur ce flux mais je ne serai pas étonnée de voir pas mal d'attentes et de gaspillages. En tant que ScrumMaster, j'avais du mal à avoir des données sur la partie spécifications et validation. Je vais pouvoir mieux voir tout cela maintenant.

Je m'engage

Là où je me suis un peu ratée en acceptant des dates de livraison sur les zonings est le temps de préparation.

Pour moi, avant de faire un zoning sur un site existant, on fait des tests utilisateurs. Il parait que dix tests couvrent généralement 80% des cas. Plus qu'idéalement, je refais des tests avant que le dev ne soit trop avancer pour in/valider les hypothèses.

On croise aussi les données et les stats pour voir ce que recherche l'internaute, quel est son problème.

On définit des critères de succès quantitatifs sur le projet et les users stories.

On ne perd pas de vue l'utilisateur (=idéalement, on l'identifie avec un persona).

On prend du feedback (business + technique + design), régulièrement. On teste les modifications suite à ces feedbacks et on valide ces hypothèses.

Enfin, et c'est audacieux de dire cela, mais j'espère augmenter de 10% les rendements. En deux mois :-D. Pour ça, il va falloir dégager du temps pour monter des projets data en parallèle et les faire prioriser au niveau de la stratégie de l'entreprise.

Dernier souhait et là je ne vois pas très bien le moyen : qu'on arrive à avoir des contenus nickels chrome. Ce n'est pas possible d'avoir une armée de relation client qui sensibilise les clients à ces sujets. Pour cette raison, j'avais pensé à une petite vidéo où il y a un test utilisateur qui montre le désintérêt total de l'internaute devant une annonce avec une photo mal choisie par exemple. Le principe aurait été de proposer un kit avec des conseils, chiffres à l'appui de ce qu'apporte une annonce bien renseignée, critère par critère à chaque nouveau client. Nous avons en plus un service dédié au nouveau client. Nous serions excellents de contacter les clients et les internautes pour leur dire qu'on soupçonne une erreur dans la saisie de leur annonce ou de leur alerte email, de vraiment les aider à obtenir de meilleurs rendements avec des mini audits. Je ne pourrai pas faire tout ça, mais appeler une personne appartenant à ce service fait définitivement partie de ma todo list.

Oui, c'est vraiment facile d'avoir des idées. Le plus dur, c'est la réalisation. Je ne sais pas si j'aurais fait une seule chose de cette liste dans un mois. Ce qui est sur, c'est que je ne veux pas "l'oublier" dans le feu de l'action. Nous savons plein de choses mais qu'appliquons nous vraiment ?

Et vous, où est passé votre moi du début et vos bonnes idées ? Combien en avez vous réalisé, quelle est la prochaine à faire, et avant quand allez-vous le faire ?