Poster une lettre

Faire un ticket pour les vrais demandes et juste un mail (plus rapide) pour les petites, c'est comme mettre les vrais lettres dans la boite aux lettres et les petites au dessus de la boite.

On peut aussi demander au facteur que l'on croise de poster notre lettre quand il retournera au bureau. Peut être qu'il le fera, peut-être qu'il n'y pensera plus, peut-être qu'il n'a pas envie, peut-être que la lettre va glisser à côté.

C'est une question de flux et de standards : en sortir, c'est augmenter les chances d'échecs. Le demandeur est pressé, il a voulu économiser 2 minutes. Ok.

  1. Au mieux, il fera perdre cinq minutes au développeur qui devra créer le ticket : qu'il le lise une fois, s'énerve, en parle à coté (-> 3mn) et le fasse (2mn).
  2. Le dev pourra aussi renvoyer à l'envoyeur (2mn de rédaction de mail), l'expéditeur sera vexé, s'enervera, en parlera à coté et créera le ticket (5mn de plus de perdues).
  3. Dernier scénario, le pire. Le dev a vu la demande et étant occupé, n'a pas traité la demande tout de suite. Elle sera zappée. Au final, le demandeur aura juste gaspillé les cinq minutes passés à faire sa demande en promo. Trois mois après, le MOA retombe sur le petit truc toujours pas fait et renvoie un mail. Et là c'est parti pour quelques échanges houleux qui prendront bien une heure en tout.

(variante) ''Penser qu'une demande mineure ne mérite pas la peine de créer un ticket, c'est comme penser que les petits déchets ne méritent pas qu'on se déplace jusque la corbeille, qu'on peut juste les laisser tomber par terre.

Cela dépend de l'objectif : si l'on souhaite que ce soit ramassé, c'est la peine. Implicitement, c'est aussi considérer que notre temps est moins important que celui d'un autre (qui sera obligé de tout ramasser derrière) alors qu'il y a un système prévu pour ces besoins. Cf le "c'est comme" précédent.

Par contre, si l'objectif est juste de s'en débarrasser, bingo. C'est peut être pour cela que nos trottoirs sont truffés de chewing gums.

Les standards peuvent sembler compliqués, peu propices à la créativité et injustes sur le très court terme. Mais ils sont là pour privilégier le bon fonctionnement global du système sur des raccourcis de confort individuels. Idéalement, s'ils sont construits ensemble, ils sont mieux compris, mieux appliqués et plus évolutifs.

(Crédit Photo : consoglobe.com)